Plan d’actions collectives (PAC)

L’Institut des Filles de Marie est un établissement qui bénéficie d’un encadrement différencié classe 1. Il accueille donc une population issue d’origines très variées, d’autant plus qu’il organise des classes DASPA, dont une d’alphabétisation. C’est dire si, de tout temps, il a eu comme objectif premier le développement de l’élève tant sur le plan scolaire qu’individuel.

Le PAC vient s’ajouter et formaliser toute une série d’actions et de mesures qui vont dans ce sens. Spécifique au 1er degré, il doit permettre à chacun d’atteindre les objectifs fixés par le Décret Mission aux élèves qui fréquentent ce degré.

Notre enseignement s’appuie sur des objectifs directement inspirés du message chrétien.

Vision

– l’épanouissement scolaire et personnel des élèves

– une meilleure connaissance de soi-même en développant réflexion et esprit critique

– le développement d’un esprit citoyen tourné vers les autres

Mission

– celle décrite dans le Décret Mission du 24 juillet 1997 § II art. 6 :

  • Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves ;
  • Amener tous les élèves à s’approprier des savoirs et à acquérir des compétences qui les rendent aptes à apprendre toute leur vie et à prendre une place active dans la vie économique, sociale et culturelle ;
  • Préparer tous les élèves à être des citoyens responsables, capables de contribuer au développement d’une société démocratique, solidaire, pluraliste et ouverte aux autres cultures ;
  • Assurer à tous les élèves des chances égales d’émancipation sociale.

Valeurs

– valeurs d’accueil : écoute – tolérance – respect de l’autre – respect de soi – respect des différences

– valeurs de solidarité : coopération – échange – entraide

– valeurs de développement : créativité – coconstruction – respect des rythmes individuels – curiosité – évolution – sens de l’effort – estime de soi

 

Organisation du 1er degré

1.1. Le 1er degré commun

 

En 1 C et 2 C – formation commune : 28 h
1 C 2 C
Education artistique 1 h 1 h
Education par la technologie 1 h 1 h
Education physique 3 h 3 h
Etude du milieu 4 h 4 h
Français 6 h 6 h
Langue moderne 1 néerlandais 4 h 4 h
Mathématique 4 h 4 h
Religion catholique 2 h 2 h
Sciences 3 h 3 h

 
– activités complémentaires : 2 h

– informatique
– éducation plastique
– expression corporelle
– activités sociales
 
Ces activités complémentaires sont organisées en commun pour les 1 C et les 2 C et sur des périodes d’un semestre. Ainsi, chaque élève aura l’occasion, durant le 1er degré, de participer à chacune des A.C. qui ont été sélectionnées avec pour objectif principal de permettre aux élèves de découvrir de nouveaux moyens d’expression et de nouvelles compétences.
 
– activités de remédiation ou de dépassement : 2 h
 

En 1 C :

– français
– mathématique
– néerlandais
 
Ces A.R. sont intégrées dans l’horaire. La participation des élèves à l’une ou l’autre de ces A.R. est décidée par le conseil de classe.
 

En 2C et 2 S :

– français
– mathématique
– néerlandais
– sciences
 
Ces A.R. sont intégrées dans l’horaire. Elles visent les 4 matières actuellement évaluées lors du CE1D. Elles sont communes aux élèves de 2 C et de 2 S, puisque l’objectif de l’année est commun. La participation des élèves à l’une ou l’autre de ces A.R. est décidée par le conseil de classe.
 

En 2S
Formation commune
Education physique 3 h
Religion catholique 2 h
Activités complémentaires
Activités artistiques 2 h
Art dramatique 2 h
Education physique : sports 1 h
Etude du milieu 2 h
Français 5 h
Informatique 2 h
Langue moderne 1 néerlandais 4 h
Mathématique 4 h
Sciences 3 h

 
 
La grille-horaire de la classe de 2 S est basée sur un projet artistique assuré par un professeur de français (théâtre 2 h), un professeur d’activités artistiques (activités artistiques 2 h + informatique 2 h) et un professeur d’éducation physique (expression corporelle 1 h), soit un total de 7 heures par semaine consacrées à la création d’un spectacle proposé en fin d’année aux élèves et aux professeurs de l’Institut, ainsi qu’aux parents des élèves de 2 S.  

Ce projet a comme objectifs principaux de :

 
– redonner du sens à l’apprentissage dans le cadre du CE1D,
– permettre aux élèves d’appréhender d’autres moyens d’expression,
– découvrir et développer d’autres compétences que celles exigées dans les matières de la formation commune.
 

1.2. Le 1er degré différencié – formation commune : 30 h

1 D 2 D
Dessin technique 2 h
Education artistique 4 h 4 h
Education physique 3 h 4 h
Etude du milieu 2 h 2 h
Français 9 h 8 h
Langue moderne 1 néerlandais 2 h 2 h
Mathématique 2 h 4 h
Religion catholique 2 h 2 h
Sciences 2 h 2 h
Travaux sur ordinateur 2 h

 

En 1 D : activités de remédiation : 2 h

– français
– mathématique
– méthode de travail
– logique/lecture d’énoncés

En 2 D : activités de remédiation ou de dépassement : 2 h

– français
– mathématique
 
Ces A.R. sont intégrées dans l’horaire. La participation des élèves à l’une ou l’autre de ces A.R. est décidée par le conseil de classe.
 

Actions et dispositifs mis en place dans l’école

2.1.  Remédiations

Les offres de remédiation sont répertoriées au point 1 de ce document.

2.2. Soutien pour les élèves qui ont fréquenté une classe DASPA

L’établissement propose 4 classes DASPA, dont une d’alphabétisation. Si les progrès effectués par les élèves dans la connaissance du français lors de l’année qu’ils passent dans cette structure sont indéniables, il est évident que, bien souvent, ils ne suffisent pas lorsque l’élève rejoint, sur obtention d’une équivalence, la classe qui lui est assignée.

C’est dans cette optique que des heures ont été dégagées, dans le cadre du PGAED, afin de permettre l’organisation d’heures de soutien/remédiation pour les anciens primo-arrivants. Ces heures sont assurées par des enseignants qui ont une réelle connaissance du terrain, et, dans la plupart des cas, une formation FLE. Les élèves reçoivent une aide en groupes de 2 ou 3 et le professeur travaille avec eux en fonction de leurs demandes et de leurs besoins.

2.3. Etude surveillée

Une étude surveillée est proposée aux élèves 3 fois par semaine (lundi – mardi – jeudi) de 15 h 40 à 16 h 40.

Cette étude est gratuite et l’encadrement est assuré par des professeurs de l’établissement.

2.4. Logopède

Une logopède indépendante travaille, à l’Institut, avec les élèves du 1er degré différencié qui présentent des troubles diagnostiqués (dyslexie – dysorthographie – dyscalculie – dysphasie – dyspraxie – dysgraphie – TDA/H) ou qui connaissent des problèmes dans leurs apprentissages. Elle travaille principalement en individuel ou par groupes de 2 ou 3 élèves. Elle accompagne également les élèves lors des épreuves du CEB que certains présentent dans le cadre de besoins spécifiques.

2.5. Orientation

Le projet d’orientation au sein de l’IFM se déroule sur 2 ans.

En 1ère année, l’accent est mis sur la connaissance de soi afin que chaque élève puisse prendre conscience de ses goûts, de ses atouts et difficultés, de ses aptitudes particulières, afin de pouvoir entamer en 2ème année un travail d’orientation réellement efficace. Ces activités sont animées par les titulaires qui bénéficient de l’appui du PMS et des ACS qui travaillent au sein de l’école. Ils reçoivent notamment une série d’outils à utiliser dans les classes afin de mener à bien ce projet.

Au niveau des 2èmes, le projet scolaire de l’élève est développé en fonction des éléments relevés en 1ère année. L’orientation est travaillée en collaboration étroite avec le PMS lors d’animations en classe et de rendez-vous individuels. Ce processus est complété par des actions ponctuelles (visites d’écoles pour les élèves qui ont un projet précis, de CTA, au SIEP, au Village des Métiers …) encadrées par les titulaires et les ACS.

Chaque élève est en possession, dès la 1ère, d’un Carnet d’orientation dans lequel il note, au fur et à mesure des animations, ses découvertes et ses commentaires. Ce document lui permet, en fin de cycle, de faire le point de façon éclairée sur son choix d’orientation.

2.6. Accueil d’élèves en intégration

Notre établissement accueille, chaque année, plusieurs élèves qui quittent l’enseignement spécial avec une procédure d’intégration. Cette intégration, qui se fait en collaboration avec une école secondaire d’enseignement spécialisé, peut se poursuivre pendant plusieurs années, pour autant que le besoin d’aide spécifique soit maintenu et que l’élève et les parents soient preneurs du projet. Si elle ne nécessite aucun investissement matériel de l’école, elle ne peut cependant avoir lieu qu’avec la pleine adhésion des professeurs et particulièrement des titulaires des élèves concernés. En effet, la collaboration avec les logopèdes doit être totale afin que chaque élève en intégration puisse en tirer le maximum de bénéfices.

2.7. Titulariat

Au 1er degré, le titulariat est une heure inscrite dans l’horaire des élèves et des professeurs concernés. Cette heure est donc prestée en classe, chaque semaine. Les buts poursuivis par cette initiative sont divers :

– faciliter le passage primaire/secondaire puisque l’élève conserve un professeur référent au sein de la classe,

– faciliter l’intégration des élèves par le renforcement de la cohésion du groupe,

– offrir un lieu d’écoute et d’expression. Les titulaires organisent régulièrement des conseils de tous où les problèmes relatifs à la vie de la classe peuvent être énoncés et résolus,

– aider les élèves à acquérir la méthode de travail qui lui correspond le mieux au travers de différentes activités.

2.8. Bibliothèque/médiathèque/centre de documentation

La bibliothèque de l’Institut est ouverte aux élèves 4 jours sur 5. Elle les accueille soit dans le cadre d’un cours, en compagnie d’un professeur, soit pendant les temps de pause (récréations – temps de midi). Elle est également accessible jusqu’à 16 h 30 afin de permettre des recherches précises.

Elle assure le prêt de livres et possède une vaste collection de documents qui permettent aux élèves de réaliser des recherches pour des travaux.

Elle est animée par une bibliothécaire diplômée qui peut conseiller les élèves dans leurs choix de lecture ou dans leur recherche.

2.9. Médiation

La médiation est un service indépendant à l’école qui offre aux élèves en difficultés un lieu d’écoute et de réflexion. Elle permet à l’élève de trouver des solutions à des problèmes relationnels, familiaux ou sociaux. Elle agit en toute discrétion soit directement avec l’élève lorsqu’il est demandeur, soit avec le titulaire ou l’éducateur référent lorsque la demande émane du conseil de classe qui décèle – ou semble déceler- une difficulté particulière chez un élève.

La médiation et le PMS travaillent en étroite collaboration afin de ne pas multiplier les intervenants et ainsi d’éviter le risque de court-circuiter un travail en cours.

2.10. Conseil des délégués

Le conseil des délégués est mis en place et animé par les 2 ACS qui travaillent dans l’école. Il trouve sa place dans un apprentissage à la citoyenneté et à la démocratie.

Chaque année, des élections sont organisées et un ou deux délégués par classe sont désignés par leurs pairs.

Le conseil des délégués se réunit en moyenne une fois par mois. Les délégués, après chaque réunion, présentent aux élèves de leur classe les propositions émanant du conseil et recueillent les avis. Dès le départ, il est convenu avec la direction des domaines sur lesquels les élèves peuvent avoir une action, certains points étant non-négociables (R.O.I., attributions des professeurs entre autres). Chaque année, au mois de mai, les délégués rencontrent la direction et lui communiquent les propositions d’amélioration de la vie de l’école qu’ils ont choisies avec l’ensemble des élèves. La direction dialogue avec les délégués : certaines propositions sont acceptées, d’autres sont postposées, certaines sont refusées. Chaque décision est clairement expliquée aux délégués.

2.11. Projet « Sport à l’école »

Le projet « Sport à l’école » est possible grâce aux subsides et aux heures NTPP reçus dans le cadre du PGAED.

Il est ouvert à tous les élèves de l’école et comporte deux grands axes :

– l’encadrement d’activités sportives durant les temps de midi et après les cours,

– la participation aux compétitions organisées par la FRSEL.

Les activités sportives sont encadrées par des professeurs d’éducation physique de l’Institut. Outre la possibilité donnée aux élèves de pratiquer un sport pendant leurs temps de loisir, le projet a des objectifs précis :

– renforcer l’accrochage scolaire en permettant aux élèves de trouver facilement une activité en dehors de leurs heures de cours,

– renforcer l’esprit de groupe, la cohésion et le sentiment d’appartenance, notamment par la participation aux compétitions,

– acquérir et défendre les valeurs liées au sport : respect – fair-play – solidarité …,

– défendre la notion du mens sana in corpore sano et inciter les élèves à adopter des règles de vie saines.

© Institut des filles de Marie 2015