GEN Z avec nos élèves de 7PC (la suite de l’aventure)

 

GEN Z

 

La presse en parle : 

Le Vif, Le Soir, La Libre …

Journal parlé de la RTBF

https://www.rtbf.be/auvio/detail_jour-premiere?id=2313203

Tendances Première

Journal télévisé RTBF, La Une

https://www.rtbf.be/auvio/emissions/detail_journal-televise-13h?id=4

Le Courier Recomandé, BX1

https://bx1.be/emission/lcr-salvatore-calcagno/

LES JEUNES DE GEN Z

“ Les jeunes non-professionnels qui se trouvent sur scène pour le projet sont la classe de 7è commune de l’Institut des Filles de Marie, à Saint-Gilles, dont la professeure principale est Stéphanie Laurent, qui les encadre autour de ce projet.

Je souhaitais mettre en avant le fait que ce projet participatif s’inscrit dans le cadre des relations avec les écoles et le quartier. La relation avec Stéphanie Laurent et l’Institut les Filles de Marie a démarré avec le spectacle Scheisseimer en février 2013. De projet en projet, notamment via le PASS à l’acte (projet à destination de classes de l’enseignement secondaire de plusieurs écoles bruxelloises rassemblant le Théâtre Les Tanneurs, le KVS, Océan Nord et le Riedeau). Une réelle confiance s’est installée entre les Tanneurs et la professeure au point de pouvoir aujourd’hui répondre aux exigences de la création d’un spectacle de l’ampleur de GEN Z.

Ce spectacle est d’ailleurs celui proposé au Théâtre Les Tanneurs dans le cadre du PASS à l’acte cette année. Les 4 classes de 4 écoles bruxelloises viendront y assister. Ce sont les jeunes de la classe de 7è des Filles de Marie qui viendront avec moi à la rencontre de ces jeunes pour présenter le spectacle dans les diverses classes. L’occasion est trop belle de permettre un échange de jeunes à jeunes dans le cadre d’un parcours qui se veut une introduction au théâtre contemporain, qui est une forme peu appréciée des étudiants qui, souvent, s’en font une idée négative.”

Patricia Balletti Responsable des relations au quartier et aux écoles

 

La présentation de chacun des participants au projet a été écrite par leur professeur, Stéphanie Laurent, et revue et corrigée par la classe.

 

Fatoumata Diallo

Fatou a 21 ans. Elle est née en Guinée, à Conakry. C’est dans cette culture qu’elle se ressource, se réfère pour construire sa vie adulte en Belgique en tout cas dans un premier temps. Depuis 2008, Fatou vit à Bruxelles. Elle suit son cursus scolaire à l’IFM. Elle est inscrite en 7eme année commune afin d’obtenir un CESS lui permettant de continuer en haute école l’année prochaine dans le domaine des ressources humaines. Fatou est fan de mode, de danse et suit de près l’actu des stars américaines au travers des médias. Fatou est élégante et ce projet l’enchante et fait sens dans son quotidien.

Sara Badi

Jeune espagnole de 21 ans, Sara est d’origine marocaine. Elle vit à Forest mais quitte Bruxelles dès qu’elle peut pour Madrid y retrouver les siens. La mentalité espagnole lui semble plus sincère et vivante et elle s’y sent mieux qu’en Belgique. Sara a découvert le théâtre cette année et a fait confiance à Salvatore qui l’a guidée sur scène. Pleine d’humour, elle adore danser et s’éclate sur le flamenco et la musique latino. Après sa septième, elle souhaite améliorer sa maîtrise du néerlandais afin de postuler dans l’accueil ou le secrétariat. Douée d’une gentillesse et d’une douceur  particulière, nul doute que cette jeune femme fédère le groupe et arrondit les angles avec art.

Aziz Delire

Aziz a 20 ans. Amoureux des mots et des jeux possibles que ceux-ci offrent à l’oral, il a la tchatche facile et est toujours à la recherche du dernier son des rappeurs français qu’il suit comme Niro ou PNL. Cette dernière année du secondaire est pour lui un moment précieux pour construire son projet personnel car celui-ci est encore flou. Aziz a de suite éprouvé beaucoup de plaisir à jouer et à apprendre au contact des acteurs professionnels. Profondément questionné, ce jeune homme interroge notre société sans ambages ni détours. Sa franchise peut déstabiliser mais elle séduit également tout un chacun qui croisera sa route.

Diogo Alves

Jeune homme de 21 ans d’origine portugaise, Diogo vit à Saint-Gilles. Très croyant et pratiquant, il est engagé dans l’église où il côtoie énormément de latinos. Il parle de ce fait aujourd’hui espagnol en plus du portugais et du français. Diogo apprend la langue des signes, il envisage peut-être de professionnaliser cette compétence s’il ne se forme pas pour être coiffeur. Ce jeune homme adore le sport qu’il pratique régulièrement à l’école. Il jobbe également tous les week-ends dans un grand magasin de sport et adore se plonger dans des ouvrages parlant de psychologie, de sociologie.

Nisrine Harrak

Nisrine, d’origine marocaine, est une étudiante saint-gilloise de 21 ans. Cette jeune fille entière, à l’ecoute et franche est une jeune fille forte qui a suivi un parcours scolaire en accueil et

administration. Elle s’est épanouie dans cette section et estime dommage de ne pas avoir pu intégrer le professionnel plus tôt qu’en cinquième. Nisrine travaille beaucoup comme jobiste étudiante en pizzeria. Elle organise son emploi du temps entre le travail et l’école. Il y a six mois, elle rejetait compulsivement le théâtre et s’engageait en 7è PC avec beaucoup de réserve. Aujourd’hui, elle découvre la scène avec enthousiasme et essaie d’apprendre au maximum au contact des professionnels. L’année prochaine, elle souhaite s’engager dans des études d’instututrice maternelle.

Narcisse Joao

Narcisse est d’origine congolaise et angolaise. C’est la «lampe de sel » de la classe. Quand il est présent, tout est apaisé et réconforté. Narcisse a suivi sa scolarité dans l’enseignement professionnel en primaire et secondaire. Il a repris son cursus à l’IFM en section professionnel aide-soignant. Il s’est inscrit en 7è PC pour obtenir son CESS et se lancer dans des études d’assistant de direction en option médical. Ce garçon plein de grâce et d’humour est un poète amateur. Il se plait à jouer avec les mots et recherche toujours la nuance, la plus subtile soit-elle.

Wassima Jerrari

Étudiante de 21 ans, Wassima est d’origine marocaine. Elle vit à Saint-Gilles et suit sa scolarité aux Filles de Marie depuis plus de neuf ans. Courageuse et serviable, Wassima est la petite fée de la classe. Observatrice et pleine de sensibilité, cette jeune fille prend soin des siens et veille au bien-être de chacun dans le groupe. Sceptique en début de 7è PC, sa curiosité l’a guidée vers GEN Z et c’est avec plaisir que ce petit bout de femme monte sur scène et se met en danger. Elle se sait être cible de préjugés et, avec l’expérience GEN Z, sa lucidité par rapport à ce systématisme l’interpelle. Nul doute qu’elle en sortira grandie !

 

Rayhane Kaapoun

Ce jeune homme de 21 ans a tout de suite adhéré à l’aventure. Fils d’un père poète musicien et artiste plasticien, Rayhane a plein de projets. D’une douceur, d’une répartie et d’une auto-dérision inégalées, ce bruxellois d’origine marocaine gère sa vie comme un chef d’entreprise. Jobiste le week-end, étudiant rigoureux la semaine, ce jeune homme a des revanches à prendre sur la vie et est bien décidé à les prendre. Arrivé aux Filles de Marie en début de septième, Rayhane s’est lancé avec confiance dans le projet. Passionnée de sport, il envisage de l’enseigner après le passage par une haute école ou bien se dirigera-t-il vers le travail du bois. Cet esthète aime travailler les matières et le formes.

Daniel Rampello

Daniel a 20 ans. Belgo-italien (sicilien), c’est au travers de la musique que ce jeune garçon s’émancipe. Fils de musiciens, Daniel grandit dans un milieu très croyant et pratiquant, il trouve dans la religion ses repères et les valeurs qui le guident. Enfant diagnostiqué dyslexique, la scolarité n’a pas toujours été simple…Ce garçon a pris le pli de ses compétences : l’expression orale et musicale. Daniel adore jouer avec les mots, argumenter, développer le propos. Dès qu’il a une guitare entre les mains ou une batterie face à lui, le temps suspend son cours et c’est ce jeune homme qui mène la danse. Hyper organisé et terre à terre, Daniel sait ce qu’il veut et cette expérience lui a permis de définir encore un tas de critères quant à son projet personnel.

Madalina Iolu

Cette jeune fille de 21 ans est d’origine roumaine. Madalina est née au sein d’une famille nombreuse et a appris à faire de la musique à l’église. Certains la diront timide mais ce n’est pas de Madalina qu’ils parleront. Pour cette jeune fille, on prend la parole quandn c’est opportun et quand celle-ci a du poids. Quand on a quelque chose à dire. Sincère et critique, cette étudiante pose un regard aiguisé sur notre société. Elle sait où elle va et connaît ses points forts et ses failles. Méticuleuse et curieuse, Madalina aime comprendre ce qui l’entoure. Même si elle ne peut agir sur la chose, la comprendre est essentiel.

Stéphanie Laurent

Cette maman de trois petits bouts est professeure depuis quinze ans. Historienne de formation, elle s’est lancée dans l’aventure des 7è PC avec une équipe soudée et collaborante. C’est dans cette classe qu’elle assure les cours de français et suit les jeunes dans la construction de son projet personnel. Stéphanie adore le théâtre et les défis. Il y a trois ans, les élèves de 7è P ont avec elle fait à Auschwitz une performance scénique. Persuadée que les jeunes doivent renouer du lien avec l’adulte et être fiers de qui ils sont, cette prof n’envisage son enseignement que par projet. Grâce à une direction soutenante, elle mène des projets d’envergure, petite comme moyenne mais avec coeur et grande confiance. Pour elle, être enseignant est une mission qui ne se limite pas aux heures de cours.

 

Les jeunes acteurs non-professionnels sont issus de la classe de 7ème PC de l’Institut des Filles de Marie à Saint-Gilles. Ils sont encadrés pour ce projet par leur professeure principale Stéphanie Laurent.

Nos élèves en pleine répétition :

 

Quoi ? 

 

Les élèves de la classe de 7PC jouent dans la pièce de Salvatore Calcagno, GEN Z. GEN Z, diminutif de « génération Z », est un spectacle documentaire qui questionne la réalité de la jeunesse née après 1995. Quels sont les rêves, les questionnements, les réflexions de la jeunesse d’aujourd’hui, cette « génération Z » née après 1995 ?

En proie à de nouvelles formes de violence, en quête d’une singulière beauté, créatrice et actrice du monde de demain, elle en a, des choses à nous dire ! Salvatore Calcagno est allé à la rencontre de ces intrigants inconnus à travers toute l’Europe pour réunir sur le plateau des comédiens professionnels et des jeunes de tous horizons, avec leurs propres moyens de communication – photo, vidéo, réseaux sociaux…

 

GEN Z célèbre les élans, les nouveaux langages et les projections de cette génération, en rendant sensible l’éphémère et l’intense de l’adolescence au-delà des murs et des codes du théâtre dans une mise en scène mêlant cinéma, danse, théâtre, prise de paroles.

De plus, cette performance scénique sera accompagnée d’une exposition photo itinérante dans la ville. Cette expo sera composée des photos de tous ces jeunes entendus. Vous y verrez donc les portraits de nos élèves, affiches en grand (type affichage électoral).

 

Qui ?

Mise en scène : Salvatore Calcagno

Acteurs : Sofia Leboutte, Emilie Flamant, Pablo Antoine Neufmars, Egon, Raphaëlle Corbisier, Manon, Pauline,  et Sara, Wassima, Nisrine, Fatou, Madalina, Aziz, Diogo, Narcisse, Rayhane, Daniel élèves de 7PC) coordonnes par Stéphanie Laurent.

Direction technique : Philippe Baste

Maquillage : Edwina Calcagno

Administration : Manon Faure

Création vidéo : Zeno Graton

Création son : Laurent Gueuning

Scénographie et lumières : Simon Siegmann

 

Pourquoi ? 

La 7PC est une classe projet. Chaque année, différents projets sont mis en place, ceux-ci permettant à nos jeunes de se situer par rapport à la société et de prendre place au sein de celle-ci.

Depuis septembre, ils analysent le genre théâtral sous toutes ses formes dans leur cours de français. Ils rencontrent des auteurs, des metteurs en scène et des acteurs. Ils vont voir des spectacles et aiguisent leur sens critique.

 

Au premier trimestre, ils ont fait des exercices d’acting. Ils s’y sont mis, ont joue le jeu et ont été sélectionnés par l’équipe de Salvatore Calcagno pour jouer dans Gen Z.

Depuis la rentrée, ils sont en répétition trois jours semaine et cela sera le cas jusqu’à la générale qui aura lieu le 20 février.

Au Carnaval, les élèves seront en répétition 6 jours sur la semaine.

Ce projet permet de transférer et mobiliser de nombreuses compétences. Les élèves doivent mémoriser leur texte, respecter des horaires, communiquer avec des adultes et accepter les remarques, jouer 16 fois devant des jauges de 250 à 350 personnes, assurer des animations pédagogiques préparatoires, organiser son emploi du temps, accepter le regard des autres, exister, recevoir les critiques de la presse et des professionnels du milieu…

 

Quand ?

 

Les représentations auront lieu :

mardi 20/02 20h15

mercredi 21/02 18h45

jeudi 23/02 20h15

vendredi 24/02 20h15

samedi 25/02 20h15

mardi 27/02 20h15

mercredi 28/02 18h45

jeudi 1/03 20h15

vendredi 02/02 20h15

samedi 03/02 20h15 suivi d’une grosse soirée avec performance des élèves au Recyclart

mardi 06/03 20h15 (attention au Mars, à Mons)

mercredi 07/03 (idem)

jeudi 08/3 (idem)

jeudi 17/05 (attention à La Louvière)

vendredi 18?05 (idem)

samedi 19/05 (idem)

 

Où ?

Jusqu’au 3 mars au Théâtre des Tanneurs, rue des Tanneurs, 1000 Bruxelles

6,7,8 mars au Mars à Mons

17, 18, 19 mai à La Louvière

Comment ? 

Vous pouvez réserver via Stéphanie Laurent en stipulant le nombre d’élèves. Le prix du ticket est de 5 euros. Stéphanie Laurent viendra avec une responsable pédagogique et des acteurs dans vos classes pour préparer les jeunes au spectacle.

 

Pour les personnes extérieures à l’école, nous vous invitons à réserver vos places à la billetteries du théâtre des Tanneurs.

Les Tanneurs (Cliquez sur ce lien)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*